rhinoplastie

En France, le nez est la partie du visage qui fait l’objet de plus d’opérations de chirurgie esthétique. Les patients, grandes célébrités et particuliers lambda, n’hésitent pas à solliciter la rhinoplastie dès qu’ils constatent qu’ils ont un nez trop large, trop long, bossu ou crochu… Les raisons de recourir à cette opération de chirurgie esthétique sont nombreuses, mais vous disposez de plusieurs options pour vous refaire faire le nez. Voici tout ce que vous devez savoir au sujet de la chirurgie esthétique du nez.

Qu’est-ce que la rhinoplastie ?

La « rhinoplastie » est le terme qui désigne la chirurgie plastique et esthétique du nez. Son principal objectif est de corriger les défauts et difformités présentes sur le nez. Il faut distinguer la rhinoplastie esthétique, qui a pour objectif de modifier la morphologie du nez (au niveau de sa partie supérieure osseuse ou de sa partie inférieure mobile cartilagineuse), de la rhinoplastie fonctionnelle, qui consiste à redresser la cloison pour régler les difficultés respiratoires. Lorsque la chirurgie du nez associe à la fois rhinoplastie esthétique et rhinoplastie fonctionnelle, il s’agit de septo-rhinoplastie. Il existe un bon nombre de chirurgien spécialiste de la rhinoplastie à Paris. Vous n’aurez aucune difficulté à en trouver, mais il est toujours important de bien choisir.

Les différents types de rhinoplastie

Il existe plusieurs types de chirurgie du nez selon la situation, les besoins et les envies des patients.

La rhinoplastie esthétique

Ce type de rhinoplastie est le plus demandé. Les patients qui sollicitent cette chirurgie du nez sont généralement âgés de 18 à 35 ans. Ces derniers constatent les défauts apparus après la puberté, qui deviennent rapidement trop visibles et indésirables, et qui deviennent ensuite un grand complexe pour eux. Les raisons les plus fréquentes pour la pratique de la rhinoplastie esthétique concernent un nez trop long, dévié, une bosse trop envahissante, une pointe tombante ou trop large.

La rhinoplastie ethnique

Ce type de chirurgie du nez intéresse plus les patients d’origine asiatique, africaine ou du Moyen-Orient. Les patients asiatiques désirent le plus souvent corriger la pointe de leur nez qui manque de projection et de relief, ainsi que le dos de leur nez trop large et pas assez projeté. Les techniques de rhinoplastie pratiquées sur les patients asiatiques font souvent appel aux techniques d’augmentation par greffes de cartilage.

Quant aux patients d’origine africaine, leur souhait le plus commun est celui de corriger l’aspect trop large et le manque de projection de leur nez, ainsi que la largeur des narines. Cela requiert le plus souvent à des greffes d’augmentation par os ou cartilage.

Pour les patients qui tiennent leurs origines du Moyen-Orient, les techniques de rhinoplastie de réduction avec ostéotomies portent leurs fruits pour corriger la bosse trop marquée, la largeur et la déviation du nez ainsi que la pointe tombante.

La rhinoplastie de rajeunissement

À partir de la soixantaine, le nez a tendance à tomber (la pointe), s’allonger, et une bosse apparaît au dos du nez. C’est notamment dû à un relâchement des tissus du nez, que les techniques classiques de rhinoplastie peuvent traiter.

La rhinoplastie post-traumatique

Suite à un traumatisme au niveau de la pyramide nasale, une fracture du squelette osseux ou du squelette cartilagineux, l’anatomie normale du nez peut s’être déplacée. La rhinoseptoplastie permet de tout remettre en place et de supprimer les gênes respiratoires engendrées.

La rhinoplastie pour malformation congénitale

Il existe de nombreuses anomalies de forme du nez (syndrome de Binder, becs de lièvres, kystes, etc.), dont plusieurs qui s’avèrent être graves. La chirurgie du nez pour malformation congénitale a pour but de corriger les difformités, qu’elles soient esthétiques ou fonctionnelles.