doc 6 octobre 2017
kyste sébacé

Le kyste sébacé est une lésion cutanée formée aux dépens d’une glande sébacée.

Très courant, le kyste sébacé est totalement bénin. Il peut néanmoins constituer une gène, s’infecter et nécessiter d’être enlevé.

 

Kyste sébacé : définition

Le kyste sébacé est une grosseur qui se développe sous la peau à partir d’une glande sébacée.

Il se voit lorsque les voies normales de sortie du sébum sont bouchées, ce qui provoque l’accumulation de sébum sous la peau.

 

Kyste sébacé : épidémiologie

Ce kyste est très fréquent et touche plus les hommes que les femmes. Il survient essentiellement après la puberté, souvent chez des personnes ayant des antécédents d’acné.

Par ailleurs, les coup de soleil sont un important facteur de risque.

 

Kyste sébacé : symptômes

Le principal symptôme est l’apparition d’une boule dure et généralement indolore sous la peau.

 

Kyste sébacé : diagnostic

Le diagnostic est généralement fait à l’examen par le médecin généraliste ou le dermatologue. Sa localisation est souvent évocatrice : dos et cou sont les plus fréquemment touchés.

Aucun examen complémentaire n’est classiquement nécessaire. La biopsie de la lésion est inutile.

 

Kyste sébacé : évolution

Dans sa forme normale, il est totalement bénin,mais peut parfois s’infecter.

En cas d’infection, apparaissent :

  • une réaction inflammatoire (rougeur, augmentation de la chaleur) ;
  • douleur spontanée et augmentée à la palpation du kyste ;
  • parfois présence de pus qui peut être sorti par pression.

 

Kyste sébacé : traitement

Un kyste non infecté ne nécessite aucune prise en charge. Il peut cependant être incisé à titre esthétique.

Un kyste infecté doit être traité par antibiotique.

On peut aussi pratiquer l’ablation du kyste par une petite opération chirurgicale sous anesthésie locale.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*