doc 5 octobre 2017
Maladie de Verneuil

La Maladie de Verneuil est une affection chronique de la peau, caractérisée par une inflammation des glandes sudoripares (hidrosadénite).

Elle prend l’aspect de furoncles ayant parfois un écoulement purulent.

 

Maladie de Verneuil : définition

Il s’agit d’une dermatose caractérisée par une inflammation des glandes sudoripares (hidrosadénite).

Elle tire son nom du chirurgien français Aristide Verneuil, qui fut le premier à la décrire en 1854.

Son origine, attribuée au staphylocoque doré, n’est plus formelle aujourd’hui. Cette pathologie n’est ni infectieuse, ni la conséquence d’une infection, ni due à un manque d’hygiène.

Elle survient généralement chez les jeunes adultes au début de la vingtaine, mais elle peut également apparaître à n’importe quel âge. Les femmes sont 3 fois plus touchées que les hommes.

 

Maladie de Verneuil : symptômes

L’aspect est celui de furoncles ayant parfois un écoulement purulent, et localisés essentiellement aux aisselles, au périnée, à l’aine et aux fesses.

Ces lésions cutanées sont généralement douloureuses et se présentent sous forme de nodules (formation anormale, arrondie, palpable dans ou sous la peau).

On trouve aussi parfois une acné conglobata (acné sévère) et un rhumatisme articulaire associés.

Les glandes sudoripares enflammées fistulisent (c’est à dire qu’elles communiquent avec la superficie de la peau).

L’affection évolue par poussées douloureuses sur plusieurs mois, voire plusieurs années. Elle laisse souvent des cicatrices, à type de durcissement de certaines zones cutanées.

 

Maladie de Verneuil : diagnostic

Le diagnostic repose sur l’examen clinique approfondi du médecin.

Aucun examen complémentaire n’est habituellement nécessaire. La biopsie des lésions est inutile.

 

Maladie de Verneuil : traitement

Le traitement est basé sur les antibiotiques.

On y associe également des applications locales d’antiseptiques.

En cas de lésons importantes, l’ablation chirurgicale des plaques cutanées peut s’avérer nécessaire.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*